Accueil
Cabinet et équipements
Equipe
Fiches conseils
Horaires et contact
Fiches conseils

Mot(s) Clef(s)
Chapitres
Implants dentaire, mal de dents, brossage, carie, saignement, haleine, éclaircissement des dents, appareil, douleur, métier de Chirurgien dentiste...
Nos fiches conseils sont là pour vous informer.
Elles vous renseignent sur la santé bucco-dentaire et le métier de Chirurgien dentiste. Que vous soyez patient ou non de notre cabinet dentaire, consultez-les. Elles sont une aide informative utile.
Et n'oubliez pas que la meilleure solution dentaire reste le diagnostic d'un
professionnel Chirurgien dentiste au moins une fois par an pour une bonne hygiène bucco-dentaire.

Le principe de la dévitalisation
> LES TRAITEMENTS DE RACINE

Cet acte est aussi appelé dévitalisation, et il appartient au domaine de l'endodontie, en terme technique. Le traitement des racines d'une dent consiste à désinfecter le système canalaire (ou endodontique) dans lequel se trouvait la pulpe, afin de le remplir avec un produit neutre et étanche. Une dent est dite « vivante », lorsqu'elle contient la pulpe. Cette pulpe n'est pas seulement un nerf, mais contient aussi des vaisseaux (petites artères, et veines), et des cellules, permettant à la dent de se défendre et de cicatriser. Lorsque cette pulpe est atteinte, il faut souvent dévitaliser la dent (on dit aussi dépulper). Cette phase fait souvent peur aux patients, qui nous demandent comment on va « retirer le nerf ». Ce traitement n'est pas idéal, c'est vrai, mais il évite tout simplement d'extraire une dent.... Car c'est ce qui se passait il n'y a pas encore si longtemps, une dent avait un problème, et la seule alternative était l'extraction, c'est d'ailleurs encore le cas dans la plupart des pays non développés. Nous pouvons désormais tenter de sauver une dent très abimée, en la dévitalisant.

Voici une dent avec une reprise de carie sous un amalgame :

 


 

Cette opération se déroule sous anesthésie, afin d'être totalement indolore. Il convient dans un premier temps d'isoler la dent avec un champ opératoire appelé digue dentaire (voir les explications sur ce site à ce sujet). Le praticien va ensuite « ouvrir » la dent pour atteindre la pulpe. Ensuite il va rechercher les canaux qui sont situés dans les racines, afin de les élargir petit à petit et de les désinfecter. Cette phase est appelée mise en forme. Une fois la mise en forme faite le plus loin possible dans les racines (le mieux étant d'atteindre ce que nous appelons l'apex), les racines seront obturées. Les données acquises et actualisées de la science préconisent à l'heure actuelle d'obturer avec une très petite quantité de ciment neutre (contenant le moins de « médicaments » possible), le tout poussé par une grande quantité de « gutta percha » à chaud (sorte de caoutchouc). Le système canalaire ayant une forme très complexe, la gutta va se répartir à l'intérieur sous pression, afin de sceller le tout avec le ciment, et de le rendre étanche. Dans la grande majorité des cas, la dent devra être protégée au moyen d'une couronne, pour éviter de se casser par la suite. Vous pouvez consulter nos conseils suite à une dévitalisation sur ce site.

Voici la dévitalisation terminée, les racines sont obturées. Le crampon de la digue est encore visible sur la radio :

 

 

Une autre radio est prise en se décalant pour bien visualiser les 3 canaux de cette dent :

 

 


 

Dernière mise à jour : 29 Juin 2009
© 2009SELARL de Chirurgien dentiste du Docteur Hervé Dorémieux - Billère (Pau 64) - Tél. : 05 59 32 32 80Création : FREESTYLE&CIE LIENS PLAN DU SITE MENTIONS LEGALES
Dernière mise à jour le : 26 août 2018