Accueil
Cabinet et équipements
Equipe
Fiches conseils
Horaires et contact
Fiches conseils

Mot(s) Clef(s)
Chapitres
Implants dentaire, mal de dents, brossage, carie, saignement, haleine, éclaircissement des dents, appareil, douleur, métier de Chirurgien dentiste...
Nos fiches conseils sont là pour vous informer.
Elles vous renseignent sur la santé bucco-dentaire et le métier de Chirurgien dentiste. Que vous soyez patient ou non de notre cabinet dentaire, consultez-les. Elles sont une aide informative utile.
Et n'oubliez pas que la meilleure solution dentaire reste le diagnostic d'un
professionnel Chirurgien dentiste au moins une fois par an pour une bonne hygiène bucco-dentaire.

La difficulté du diagnostic
> LES PARODONTITES

Nous avons vu dans un autre chapitre que la maladie parodontale était une des premières causes de perte de dent.

Il est parfois très difficile de faire le diagnostic de cette maladie.

Voici une photo d'une patiente qui se présente pour un simple contrôle et qui souhaite un détartrage:

Lors de l'interrogatoire, elle dit avoir des saignement de temps en temps au brossage. Au premier abord, visuellement, tout semble correct, surtout pour l'oeil d'un patient! Le brossage est vraiment très bien fait, il n'y a pas de plaque dentaire visible de manière générale sur les dents. Mais si on y regarde de plus prêt, on peut voir quelques inflammations :

 

Des explications sont données à la patiente, car il est fortement déconseillé de faire un détartrage dans une gencive irritée voire infectée comme c'est le cas ici. Ceci en raison du risque de propagation de l'infection, du risque de lésion de la gencive (visible généralement par le fort saignement que provoque le détartrage), et de la douleur ressentie par le patient, qui parfois est assez forte si on détartre à ce stade. Un rendez-vous est pris pour effectuer un bilan parodontal, durant lequel des examens complémentaires sont effectués : bilan médical, analyse des signes de la maladie, des facteurs de risque, analyse de la flore au microscope optique à contraste de phase, et bilan radiologique. Le diagnostic de "Parodontite Chronique de l'Adulte" (nous disons dans notre vocabulaire : PCA) est fait. Un traitement antiseptique est prescrit à la patiente afin de désinfecter la bouche. Au bout d'un mois, la patiente est contrôlée :

 

La gencive a été parfaitement désinfectée, et elle n'est plus enflammée. Elle a retrouvé sa couleur rose normale, et elle s'est re-plaquée contre l'os et les dents. Des morceaux de tartre apparaissent. Bien sur, ils étaient déjà là avant, mais cachés sous la gencive :

 

Les flèches montrent les morceaux les plus visibles, mais il y en a d'autres entre toutes les dents! A ce stade le parodonte est prêt à être traité par lithotritie, afin d'éliminer en douceur, les morceaux visibles au dessus de la gencive, mais aussi au dessous de la gencive. Ces morceaux empêchent la gencive d'adhérer tout autour de la dent pour jouer son rôle protecteur de la racine de la dent, et de l'os, qui lui tient la dent.

Plusieurs séances de lithotrities sont faites, étalées sur plusieurs mois pour laisser le parodonte cicatriser entre deux.

A la fin du traitement, l'aspect est parfait :

 

Il est conseillé à ce stade de continuer à désinfecter chez soi la gencive tous les jours ou tous les deux jours, afin de maintenir le résultat obtenu. Par ailleurs, un suivi chez le dentiste est également recommandé. La fréquence dépend de la gravité de l'atteinte au départ, mais aussi des facteurs de risques cumulés par le patient. Le parodonte ayant été fragilisé une fois, une récidive est toujours possible, et il faudra continuer à y faire attention toute sa vie.

Cette dernière photo, comparative, montre bien la différence d'aspect de la gencive, entre le début et la fin du traitement:

 

Dernière mise à jour : 03 Janvier 2011
© 2009SELARL de Chirurgien dentiste du Docteur Hervé Dorémieux - Billère (Pau 64) - Tél. : 05 59 32 32 80Création : FREESTYLE&CIE LIENS PLAN DU SITE MENTIONS LEGALES
Dernière mise à jour le : 26 août 2018